Aladin et la lampe merveilleuse

Il était une fois un Magicien, dont l'immense fortune ne suffisait plus à combler les ambitions. Il rêvait d'un pouvoir absolu, celui dont il jouirait s'il pouvait entrer en possession de la Lampe merveilleuse que détenaient de fabuleux génies.
Le Magicien vivait en Afrique avec, pour seuls compagnons, le hibou Hou Hou et une boule magique qui lui permettait d'interroger les génies. Ainsi finit-il par apprendre que la Lampe merveilleuse était cachée en Asie au sein de la terre, et que seule une main innocente, une main d'enfant, pourrait s'en emparer.
Le Magicien se mit en route. Après bien des aventures, il parvint aux conflits de la Chine, dans la ville aux trois collines que lui avait désigné le Génie des Ténèbres.
Là, entre les minarets et les jardins, il découvrit un jeune garçon, Aladin, qui vivait pauvrement auprès de sa mère et qui lui parut pouvoir servir ses desseins. Il se présenta comme un oncle inconnu d'Aladin, lui acheta de beaux habits et partit avec lui à la recherche de la Lampe. Le génie de la bague que possédait le Magicien, les guida heureusement vers le palais de Shéhérazade, où ils découvrirent le passage secret qui allait conduire Aladin vers la Lampe merveilleuse. Car, dès ce moment, l'enfant devait agir seul. Le Magicien lui remit donc la bague qui avait le pouvoir d'ouvrir toutes les portes.
Ainsi Aladin put il s'emparer de la Lampe dont le pouvoir agit aussitôt. Triomphant de tous les obstacles, passant tel un tourbillon à la barbe du Magicien, Aladin revint chez sa mère où toutes les richesses et toutes les satisfactions lui furent enfin données.
Pourtant Aladin n'était pas heureux. I1 était amoureux de la fille du Sultan, la Princesse Badroulboudour et il pria sa mère d'aller demander sa main. Le Sultan accepta, à condition que le prétendant se rendit au palais. sous les trois jours, avec un cortège de quarante éléphants blancs conduit par quarante serviteurs noirs, portant quarante amphores emplies d'or.
La Lampe merveilleuse opéra le miracle, et l'on vit le somptueux cortège se diriger vers le Palais.
Mais le Magicien d'Afrique avait juré de se venger. Déguisé en mendiant, trompant l'hospitalité de la mère d'Aladin, il déroba la Lampe et courut à la demeure de la Princesse qu'il fit transporter en Afrique avec la jeune fille et tous ses serviteurs. Le Sultan furieux accuse Aladin d'avoir fait enlever la Princesse. Pourtant le jeune homme obtint un sursis de cinq jours pour retrouver sa bien aimée. La bague magique lui permit de découvrir le refuge du Magicien et d'arracher la jeune fille et la Lampe des mains du ravisseur.
Celui ci fut enfermé dans sa boule magique avec son hibou. Aladin épousa la Princesse et le couple vécut des jours heureux sous la protection de la Lampe merveilleuse.

Auteur : mousticks
Modification : 26/07/2005
Mousticks venigo Planete Jeunesse cdz animeka alwebsite AMV
Annuaire Hotel

logo sesam

Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégèes reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés.
Sauf autorisation, toute utilisation des oeuvres autres que la reproduction et la consultation individuelles et privèes sont interdites

Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL (dossier 899256).



ou S'inscrire
Recherche par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O
P Q R S T U V W X Y Z 0-9 ./#